Et depuis... (1)

Publié le par LOURDES - SUR MES 4 JAMBES

Sur le département de la Haute-Saône et la région Franche-Comté, l'Equithérapie (handicap mental) et l'Equitation adaptée (handicap moteur) existent déjà et sont bien dévellopées.  

 

 

Par contre, pour l'équitation handisport (handicap physique) et plus précisément en équitation de loisirs, rien ou quasiment rien n'est fait.

  

 

 

Patrick a décidé, grâce au reste des fonds confiés par ses sponsors lors de son périple à Lourdes, d'équiper le département d'Equilève et promouvoir ainsi une équitation de loisirs accessible à tous.

  

Ces montoirs ont été remis au Comité Départemental Handisport (CDH70), qui les a immédiatement mis à dispostion, par convention, aux clubs qui ont acceptés d'en être dotés.  

 

Ainsi, le premier a été financé à 100% par les fonds confiés par les partenaires pour Lourdes, et livré dès juin 2009, par la société MAC/7, lors du Week End Handisport de Champagney (70) organisé par le CDH.

Les démonstrations ont été assurées par le papy du cheptel de Patrick, TILT, petit cheval camargue, habitué aux sorties et doté d'une patience et d'une douceur sans faille.    

 

 

Ce premier Equilève a été doté instantanément au Centre Equestre de Frais Puits à Quincey (70) qui accueille déjà des personnes adultes à mobilité réduite. Le travail de Stéphane, le

moniteur en a été considérablement facilité.

    

     

 

 

 

 

 

 

Ensuite, un second Equilève a été acheté, financé à moitié par Patrick et par le Comité Départemental Handisport. il a été livré en octobre 2009, au Centre Equestre de Luze, le Galopin, qui accueille entre autres des patients du Centre de Rééducation Fonctionnelle Brétignier d'Héricourt (70).  

   

 

 

  

 Deux autres Equilève sont actuellement en instance de livraison, dont un sera doté au Centre Equestre du Pays Jusséen à Jussey (70).

 

Depuis, et grâce à l'Equilève, chaque semaine à Quincey et Luze, des séances de perfectionnement sont mises en place, puis plus ponctuellement dans le cadre de séances de découverte et d'initiation.

Des séances sont également menées en liaison avec l'Inspection Académique pour permettre à de jeunes enfants handicapés de découvrir l'univers d'un centre équestre, de permettre leur rencontre avec l'animal, de découvrir ce sport, et surtout de l'utiliser comme outil d'intégration sociale. (la première séance s'est dérouléé en Avril 2010.)

 

Bien d'autres projets sont en cours...

Nous vous tiendrons bien évidemment au courant de la suite donnée au périple de Lourdes.

 

A bientôt!

Publié dans Lourdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DIDION 05/12/2010 23:10


Démonstration d' une belle chaine d'amitié
tout le monde s'y met
Bravo
Claudine Didion


patrick 20/11/2010 14:20


C'est vrai que ce jour là, ce fut magique.
Inès, car c'est cette petite fille dont parle LN a passé une après midi dont elle se souvient. Ses parents ont d'ailleurs tenu à nous manifester leur satisfaction tout comme le directeur du
SESSAD.
Peut être, pour illuster cela, notre webmaster pourrait publier quelques images de cette journée gravée dans la mémoire d'Inès.


Hélène 19/11/2010 16:12


Je me souviens particulièrement de cette petite fille, qui avait l'autorisation toute spéciale de son médecin traumatologue de monter "un peu à cheval" lors de la journée au SESSAD! Un peu...elle
serait bien restée sur le dos de Iouka et de Tilt toute l'après midi! Quel bonheur dans ses yeux... Papa peut être fier de lui!