La Maurague - Séviac

Publié le par LOURDES - SUR MES 4 JAMBES

Le petit-déjeuner permettera des beaux échanges avecnos voisins de chambre, et comme d'habitude, à 09h15 c'est le départ pour les 26 kilomètres qui les séparent de Séviac. La chaleur est déjà présente.



Patrick, Bavo et Gérard n'arrivent pas à partir, Anne-Marie, Olivier et Sabine les mitraillent!! Isolde et Martin sont déjà partis, mais Isolde ne tarde pas à revenir!! (même en Allemangne, quand on a pas de tête.. il faut des jambes!!) Olivier la véhiculera en retour. Les chemin du Gers seront toujours aussi accueillants, et leur permet de croiser des pêcheurs (bonjour l'équipement!) intrigués par leur passage. Les cavaliers abordent l'Armagnac, les vignes alignées au cordeau et taillées à l'équerre sont impressionnantes! Le paysage est sublime et les Oh!!, Ah!! de Bavo résonnent dans la campagne. Il est vrai que cela le change du "Plat Pays" (qui est le sien!!)! La traversée de Condom vers 11h00 est quelque peu laborieuse! La visite de la cathédrale qu'ils avaient envisagée et annulée! Les dalles extrêmement glissantes et la circulation intense remettent en cause leur projet! Ils créent des bouchons mais les gens sont patients, ils décident alors de rejoindre directement la rivière la Baïse (prononcez BA-HI-SE!) et récuperent ainsi le GR.

Au gîte de Lasserre-le-Haut, ils rencontrent deux autochtones un peu particulier. L'église de Routges, au milieu des vignes les accueillera pour le pique-nique.



Claudine Peuvrel leur a préparé un accueil, à Montréal-du-Gers. Une course landaise est organisée par le comité des fêtes local. La sieste de Bavo et Gérard est donc écourtée pour arriver à Séviac, à la ferme du Soleil, avant 16h30.



Leur arrivée à Montréal ne passe pas inaperçue, c'est la fête, manèges, chapiteaux.. Les trois chevaux ne bronchent pas. La dernière ligne droite vers Séviac praît très longue mais un véhicule C4 les rejoint. La conductrice les interpelle!! C'est Claudine!!! Mais pas seule. Un petit Floc de Gascogne est là pour fêter l'évènement. L'arrivée chez Marie-Pierre et Guy est imminente, mais ils ne feront que passer!! Ils embarquent dans la C4 et les voilà partis pour la course landaise!! Super Claudine: accueil par Jean, président du comité des fêtes, accès à la zone officielle par Monsieur le Maire! Le spectacle est détonnant, même si les règles trés précisesde ce sport leur échappent! Une chose les impressionnera; l'attitude quasi-chevalesque des acteurs (écarteurs comme cordiers!). Chapeau Messieurs!! Ce sont de vrais athlètes.



Retour à la ferme du Soleil ou Jean-Charles (dit Morette sur chevalannonce.com) correspondant fidèle au blog les attend avec Céline. Ils sont déjà là pour mettre au point leur arrivée de demain (ils les accompagnent en bout de chemin.)

Repas surprise avc les pélerins présents: un cassoulet (un vrai!!) qui fera le bonheur de chacun. Cassoulet qui sera également bien arrosé. Guy va y veiller avec un soin tout particulier (il nous répétera sans cesse "Il faut faire attention de ne pas vous déshydrater").

Parmi les pélerins, une ex-pélerine, fidèle au blog voulait obligatoirement les rencontrer et a donc réserver à la ferme du Soleil ( lors de l'une de ces haltes au mois de Mai, elle a gardé contatc avec Marie-Pierre et Guy.) Comment faire autrement??

La soirée gaie et bien arrosée s'est prolongée dans une ambiance conviviale.
La nuit a été "légère"!!

A plus tard!!

Publié dans Lourdes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BARBIER JEAN PAUL 12/08/2008 17:14

Tout l'été Marie m'a tenu au courant de votre périple.Depuis notre rencontre à Fondremant,que de chemin parcouru!Vous touchez au but et je me joins en fin de parcours à vous tous pour vous exprimer tous mes voeux mais aussi ma reconnaissance pour cette grande leçon!Très tendrement à vous et à très bientôt.Jean Paul.