09/08 - TOUROUVRE / RADON

Publié le par LOURDES - SUR MES 4 JAMBES

 

Le repas du soir ne s’éternisera pas, la journée de repos est déjà arrivée à son terme.

La ratatouille de Claire-Marie ne déçoit personne, c’est un régal…

Le retour aux campings car et dans les tentes se fait dans l’humidité, les averses de l’après-midi ont rendu l’atmosphère très fraiche.

 

Mardi matin, les choses sérieuses reprennent, réveil 7h, départ programmé à 9h.

Comme pour notre arrivée Zozette, Flo, Kro et Binoo leur proposent de les escorter à cheval sur les 5 premiers km. C’est un bien étrange équipage qui s’élance et qui, de plus, joue à l’élastique : sur le plat, les chevaux suivent, dans les montées, ils talonnent les cyclistes, dans les descentes… Ils sont « largués ».

 

 

Un tracteur agricole, le conducteur doit être très pressé…

Il passe sur l’accotement…

Un vacarme assourdissant…

Les chevaux paniquent dans le talus mais les cavaliers gèrent …

Et font demi-tour.

 

 

La N12 sera difficile à traverser, la circulation est dense mais Poids lourds font preuve d’une grande courtoisie (ce n’est pas toujours le cas…) en franchissant en « épi » digne des meilleurs randonneurs équestres permet à tous de rejoindre sans encombre la route de VILLIERS/MORTAGNE.

 

Le road book précis permet de rejoindre rapidement la voie verte. Le groupe

retrouve effectivement la voie verte « Paris Mont Saint Michel »… CHARTAGE, LOISE… Rue des Ravenelles, chemin Du dépôt et le sésame est atteint…

La voie verte est là…

 

 

Mais tout le monde fait le dos rond… la phobie de la crevaison gagne chacun…

La voie est en mauvaise état, les acacias qui la jalonnent ont été taillé, des branches jonchent le sol…

 

 

 Soudain… Caravane devant…

En effet des forains se sont installés, un chapiteau est en cours de montage juste à côté…

Avec bien des difficultés, les deux handbikeurs réussissent à passer.

 

La voie verte s’éternise, pas une rencontre, le gravier du revêtement crisse très désagréablement, sous la route végétale… La fraîcheur devient très frisquette.

 

Les branches cassées, les ronces, les pierres deviennent tous des risquent de crevaisons potentiels.

 

 

Le MELE SUR SARTHE approche, Arlette attend sur la voie verte pour les piloter jusqu’à l’emplacement du pique-nique (la base de loisirs) sous un soleil radieux mais une température juste bonne pour un mois de mars… L’accès aux sanitaires de la base leur est autorisé. Les gens sont super-sympa.

 

 

14h15, il faut partir, tout le monde est attendu au camping d’Ecouves près de Radon (à 10km d’Alençon).

La voie verte retrouvée est toujours aussi mauvaise, mais moins monotone, ils y croisent beaucoup de monde et mieux, des chevaux, bien que l’accès y soit interdit…Le revêtement, tout récent en souffre énormément, il devient une véritable tôle ondulée pour les handbikeurs, roues gonflées à 7kg plus des slaloms a réaliser entre les crottins…

Ah, ces cavaliers…

Ceux là ne respectent rien…

La sortie de la voie verte, peu après HAUTERIVE les mènent sur le plateau…

Passage au dessus de l’A28, traversées de la D438 (2*2 voies)…

Chaud…

Chaud…

Mais ça passe…

En sécurité…

UN vent de face violent imposent à tous des efforts intenses…

En fin d’étape… Ils s'en seraient passé…

 

Les Ragotières, au stop à droite, surprise se sera, pour la fin, une montée de quelques centaines de mètres à + de 10%, l’arrivée au camping est difficile et à l’entrée, des journalistes convoqués par le gérant les attendent.

 

 

Après ces quelques « obligations », on peut enfin découvrir le camping…

ET quel camping, à l’accessibilité « AU TOP » , les emplacements sont aérés, de taille importante, nous pouvons lui donner la note maximale.

 

 

 

Publié dans Défi de St Michel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LoloElo 13/08/2011 00:13


Contente de retrouver ce blog après une nouvelle petite escapade ! l'arrivée approche de jour en jour !!!


Balandier Céline 11/08/2011 08:46


Félicitations pour le chemin accompli, malgrès tous les ennuis et la météo, et bonne continuation pour les derniers jours. C'est un beau parcours de solidarité que vous nous faites découvrir.
Encore bravo!


Bernadette & Jean-François Des Acacias 10/08/2011 15:40


Belle étape sans aléas technique malgré vos craintes concernant la dégradation de la chaussée . Merci de tout coeur pour vos photos de famille ainsi que pour la qualité de vos reportages .
Amicalement . Bernadette & Jean-François .


Yoyotte 10/08/2011 13:39


Une belle étape ce jour.
Le camping a l'air vraiment au top du top.
Bisous et à demain.
Yoyotte


marie france 10/08/2011 10:57


Belle étape encore ce jour malgré vos inqietudes qunad à l'état des routes empruntées ; chaque fois que vous arrivez à un dénivelé conséquent , le role des cyclistes devient double , car nons
seulement il se font l'effort pour eux et son également là pour aider Patrick et Dominique dans leurs efforts , chapeau à vous ; ce sont eux aussi qui font les protections au traversé de routes a
grande circulation , re chapeau ;
Le camping sous le soleil semble bien é gréable et l'équipement au Top la joie de fairte ses ablutions dans beau cadre adapté .;
Bonne route ce jour